Christiane LAMBERT

Christiane Lambert

Présidente de la FNSEA
Participe au débat “L’économie au secours de l’écologie, et vice-versa” – jeudi 27 août de 15h00 à 16h00

Présidente de la FNSEA, depuis 2017, Christiane Lambert s’est engagée dès l’âge de vingt ans dans le syndicalisme agricole. Elle est la première femme à accéder à ce poste.

Née en 1961 dans le Cantal au sein d’une famille d’agriculteurs, Christiane Lambert exploite seule dès l’âge de 19 ans quelques hectares avec un troupeau de vaches laitières et de truies. A vingt ans elle s’engage dans le syndicat des Jeunes Agriculteurs d’Auvergne et franchit les différents échelons régionaux : en 1981 elle est présidente du centre cantonal et vice-présidente du centre départemental, en 1984 vice-présidente du Centre régional des jeunes agriculteurs d’Auvergne, puis présidente deux ans plus tard.

En 1989, elle reprend avec son mari, lui-aussi exploitant agricole, l’élevage porcin de ses beaux-parents dans le Maine-et-Loire tout en poursuivant ses activités syndicales.

Elle rejoint en 1992 le centre national des jeunes agriculteurs (CNJA) comme membre du bureau puis comme présidente.

Elle devient en 2005 membre de la FNSEA. Après le décès brutal de Xavier Beulin en 2017, elle est nommée présidente par intérim puis est élue présidente.

Soucieuse de défendre en toutes circonstances les intérêts agricoles, Christiane Lambert prône le dialogue à haut niveau avec la société civile pour le respect du bien-être animal, le développement du bio et le renforcement des organisations de producteurs.

Elle se bat également au niveau européen pour une harmonisation des règles sociales et sanitaires et pour une concurrence loyale.

Partisane d’une agriculture prospère et durable, Christiane Lambert signe en juin 2018 un manifeste commun avec Pascal Canfin du WWF.

La même année elle lance le tour de France du mouvement Agridemain pour changer l’image de l’agriculture auprès du grand public.

Connue pour son franc-parler, sa pugnacité et sa capacité de travail, Christiane Lambert reçoit en 2017 le prix de la femme d’influence politique, qu’elle dédie à toutes les agricultrices.